Les Membres

Qui est qui?

Née en France en 1957, Michèle Audet a exercé en tant qu’institutrice maternelles.

Après avoir vécu à Paris, Nancy, Colmar, Reims, Amsterdam, Anvers, Michèle Audet a décidé de poser ses valises à Bruxelles depuis 1993, au gré des mutations professionnelles de son mari.

Désormais Michèle Audet passe son temps entre la Belgique et la Provence partagée par ses passions pour le sport, les langues, les voyages et l’art. Elle suit d’ailleurs depuis 5 ans des cours d’histoire de l’art en italien.

Qui est qui?

Psychologue et psychanalyste, Claudine Delsart exerce aussi bien en pratique privée ainsi qu’à l’Unité de crise et d’urgences psychiatriques des Cliniques Universitaires St-Luc

Claudine Delsart s’intéresse à l’art, elle a d’ailleurs rédigé son mémoire sur la peinture et la musique.

Qui est qui?

Sophie Le Grand fait partie de ce que l’on qualifie de professionnelle de l’art.

Tour à tour, elle prend la casquette d’artiste peintre ou de photographe professionnelle. Ses pingouins sont d’ailleurs sa marque de fabrique. En partant du constat du réchauffement climatique, Sophie a pris possession d’un important stock de pingouins en polystyrène qu’elle personnalise.

Mais elle peut aussi prendre le rôle d’organisatrice d’événements culturels, d’accompagnatrice de voyage ou encore guide conférencière avec sa boîte Itinéraires.

Qui est qui?

imgresSon doctorat en droit de l’Université Libre de Bruxelles en poche, Michel Stavaux a exercé l’ensemble de sa carrière au sein de la commission européenne en tant que chef de division.

Après un intermède en tant que conseiller en droit des conflits armés dans l’école royale militaire de Bruxelles, Michel Stavaux a décidé d’orienter sa retraite en créant sa propre entreprise, en procurant des conseils en matière de risques armés et d’évolution de régulations européennes.

En parallèle, Michel est également auteur et publie notamment aux éditions Gallimard.

Avec sa femme ils ont rejoint les membres du CDAC.

Qui est qui? décembre 2016

olivierCréateur-concepteur selon ses propres termes, Olivier Rasquin s’épanouit dans sa passion non sans une pointe d’humour. Par l’entremise de plusieurs médias, l’artiste explore les différents moyens d’expression en vue d’exprimer sa sensibilité. Intéressé par l’art pluriel, Olivier Rasquin devient tour à tour dessinateur, illustrateur, peintre, sculpteur, créateur, comédien, danseur.
Il expose jusqu’au 9 décembre, une série de 10 toiles dans l’église du précieux-Sang à Uccle.

Qui est qui? novembre 2016

unknownDiplômée en Histoire de l’Art-Archéologie à Paris IV Sorbonne et après six ans en tant que gestionnaire de patrimoine, Céline Spinosa a ensuite collaboré au sein de la maison de vente Artcurial à Paris. Forte de ces expériences, elle a rejoint les équipes d’Excel & Co, courtier en assurance, en tant que souscripteur spécialisé en assurance d’art.

Qui est qui? octobre 2016

joel-moens-de-haseA bien y regarder, vous avez face à vous moultes détails d’une femme. Une poésie, une douceur, un amour de la femme, et de l’humour constituent les éléments clés de lecture des photomosaïques conçus depuis 2011 par l’artiste Joël Moens de Hase. Remarqué aussi bien par le public national, et international, l’artiste expose régulièrement ses oeuvres aussi bien  dans les galeries que lors de foires.
Avec cette version contemporaine du pointillisme, cet artiste ne cessera de vous surprendre.

Qui est qui? juin 2016

Colson DonatienneL’art, Donatienne Colson l’a dans la peau. Artiste autodidacte, elle a su affiné sa technique picturale auprès d’artistes tels Arié Mendelbaum, Caroline Dujardin, Charlotte Vindevoghel, Dominique Goblet et d’autres encore.

Elle possède aussi deux formations en art-thérapie et est animatrice certifiée en journal créatif.

Après avoir exercé une carrière en tant que coach et formatrice en entreprises, Donatienne se consacre désormais pleinement à sa passion en participant notamment au parcours d’artistes de Profondsart-Limal au mois de septembre.

Qui est qui? mai 2016

Unknown-1

Consultant en ingénierie patrimoniale franco-belge, Alain Lacourt vous guide et vous conseille pour tous vos investissements immobiliers.
De plus, Alain maîtrise l’ensemble des règles de fiscalité immobilière et successorale applicables tant en France qu’en Belgique.
Son expérience il l’a gagnée depuis 1985 année où il a débuté dans le monde des affaires via le biais d’une banque privée.
Depuis 2003 il transmet ses compétences et son savoir dans des écoles et des universités en plus de ses textes dans des manuels.
Amateur d’art, il était tout légitime qu’Alain devienne membre du CDAC.

Qui est qui? avril 2016

2.6Entrepreneuse culturelle en série,  Johanna Suo a vécu à Paris et à Londres, a travaillé pour de grandes institutions culturelles internationales. Elle a créé et dirigé un projet d’exposition itinérante de grande échelle, pour le Goethe-Institut à Paris, autour de l’identité européenne , ayant aussi pour but la démocratisation de l’art. Elle est active également dans le management et les politiques culturelles en dehors des activités de la galerie. Membre de European Cultural Parliament.

Avant de prendre les  rennes de Tag Bxl (bientôt dénommée Arts Lab Brussels)Johanna a commencé sa carrière en tant qu’artiste des arts de la scène. Elle est venue à Bruxelles  comme directrice de développement à l’agence culture & media Cumediae. Aujourd’hui, avec son espace de 210m2, elle entend bien faire de son lieu un véritable hub artistique en proposant un éventail d’activités telles des conférences sur l’art et le business ainsi que la diplomatie, des rencontres avec des artistes, des teambuildings…

Bientôt, elle inaugure une nouvelle exposition du travail de Dimitrios Oikonomou. Ce dernier explore à travers la peinture les transformations endurés par le peuple durant les chamboulements politiques européens. L’artiste veut rendre compte de l’angoisse d’une partie de la population, ses recherches se portent sur la Grèce mais également en Europe, aux Etats-Unis et au Monde Arabe. Dans cette exposition, mythologie et histoire sont transposées dans notre période actuelle avec ses émeutes, manifestations, sa crise migratoire et son discours politique.

Qui est qui? mars 2016

EstranginBertrand ESTRANGIN obtient son diplôme en 1997 dans une école de commerce en France et intègre aussitôt le groupe chimique Solvay. Pendant 17 ans, il y occupe différentes fonctions au niveau corporate à Bruxelles ou en France : responsable de la communication, responsable de projets de knowledge management et responsable innovation. En 2014, il décide de quitter le monde de la chimie pour inaugurer à Bruxelles sa galerie consacrée à l’art aborigène

J’ai découvert l’art Aborigène lors d’un périple aux Pays-Bas, à Utrecht, en poussant, par hasard, la porte de l’unique musée en Europe, dédié à cet art. Cette découverte est en quelque sorte une conclusion logique de mes intérêts et passions qui ont guidé ma vie. J’ai en effet beaucoup voyagé en Afrique du Nord et au Moyen Orient, arpenté à pied les déserts en Algérie, au Niger, en Libye, en Irak, au Yémen… J’ai toujours été interpellé par le nomadisme et sa pérennité dans le monde contemporain

Qui est qui? février 2016

Diplômée en architecture d’intérieur (Académie Royale des Beaux-Arts), passionnée d’art et d’architecture, Ann Lannoye débute sa carrière dans le bureau Jasper-Eyers & Partners.
Après quelques années, elle se lance comme indépendante pour se consacrer à l’aménagement d’espaces et à la création de mobilier pour particuliers.
Depuis février 2011, elle apporte à Area Real Estate son expérience professionnelle d’architecte d’intérieur au service des projets de promotion.

Qui est qui? janvier 2016

Pintiaux

Possédant une formation en droit belge et international, Alexandre Pintiaux  est un avocat spécialisé en art.

Il a d’ailleurs été l’un des premiers avocats à avoir créé son blog  traitant des questions du droit de l’art  belge et internationale. Il écrit régulièrement une chronique dans le supplément Mad du journal Le Soir.

Compilant les questions juridiques mêlant le droit et l’art, Alexandre a publié en 2014 un manuel sur le droit et l’art . Courant de cette année, il sortira un nouvel ouvrage sur la fiscalité en art. Sa spécialité, rare en Belgique, couvre l’ensemble du secteur culturel, du musée à la galerie, de la création au marché de l’art, du public au privé, de l’associatif au commercial. Il est également collaborateur scientifique au sein de l’Unité de droit économique de l’ULB où il participe à la recherche en droit de l’art. Actuellement associé au sein du cabinet Rulkin, il exerce ses compétences auprès d’acteurs aussi bien privés qu’associatifs.

 Qui est qui? décembre 2015

Cabet

Puisant son inspiration parmi les plus grands tels Robert Rauschenberg, Jean-Michel Basquiat ou encore Kurt Schwitters, Flore joue, non sans humour, avec l’iconographie populaire. Ses créations reflètent le bouillonnement urbain qui nous entoure avec cette accumulation d’images tirées des magazines et catalogues publicitaires mais aussi ces icônes qui hantent notre esprit telle l’éternelle Marilyn tout en y apportant un questionnement sur notre société consommatrice d’images.

Exploitant plusieurs techniques (photographie, collage, peinture), Flore a mis au point un procédé unique sous le nom du Columièrisme, technique alliant la lumière, l’image et le mot comme une enseigne publicitaire.

Doux mélange de Pop Art, de Nouveau Réalisme, et de Street Art, les oeuvres de Flore sont modernes et actuelles offrant une réflexion pertinente sur la société d’aujourd’hui.

Qui est qui? novembre 2015

Martens

Le docteur Martens est né en 1945 à Hasselt (Limbourg).

Après ses études de médecine, il a suivi des cours d’histoire de l’art et d’antiquités dans différentes écoles. Depuis très jeune, il s’intéresse à l’art et commence à collectionner. Très vite, Guy Martens a consacré tout son temps libre à dénicher des objets rares et de qualité en rapport avec l’érotisme et la mythologie. Il a ouvert en 2012 un musée entièrement dédié à ce sujet dans une maison bruxelloise typique du quartier du Sablon à Bruxelles. En parallèle à sa collection s’y tiennent régulièrement des expositions temporaires.

Qui est qui? octobre 2015

10000054-laurence_nitlich_10000082_10000084-971e8aeee89c74ad

Née à Paris en 1964,Laurence Nitlichest diplômée de l’Université de Nanterre et de l’Institut des Sciences Politiques de Paris.

A l’issue d’un parcours professionnel dans l’organisation de foires et de salons au Comité des Expositions de Paris, puis dans le marketing international, Laurence Nitlich crée en 1997 Les Ateliers Acrob’art devenus en 2012 Art Company. Elle y anime des ateliers pour adultes et des team building pour les entreprises. Elle y invite aussi d’autres artistes à exposer et à partager leur passion et leur savoir-faire avec un public curieux.  L’année commençant, n’hésitez pas à consulter ses cours sur son site.

Mais Laurence est aussi une artiste à part entière. Après avoir travaillé l’huile, l’acrylique et la gravure, depuis 2010 son travail s’oriente vers l’élaboration d’une technique mixte sophistiquée et très personnelle. Etonnants mélanges de bains d’encre, de dessins, de gravures et de monotypes qui donnent vie à des paysages intérieurs.

Qui est qui? juin 2015

Bauwens

Enseignante, Chantal Bauwens aime partager ses passions.

Depuis 1999, elle a ouvert au sein même de sa propre maison une galerie d’art où elle expose 3 à 4 fois par an. Mais Espace B est plus qu’une galerie. Il s’agit d’abord d’un relationnel fort qui pousse Chantal Bauwens a collaboré avec un artiste. Il peut même s’en suivre une publication donnant une réelle lisibilité aux artistes qui exposent en ses murs. Il lui arrive également d’être paternaire, lors d’organisation d’expositions, dans d’autres lieux pour présenter des artistes qu’elle expose. Des artistes tels Lionel Vinche, Marina Bortolotti, Camille de Taeye, Noëlle Koening ont d’ailleurs eu l’opportunité d’exposer chez elle.

Qui est qui? mai 2015

stephane-noel_portrait_photographie-Bertrand-FevreLe CDAC est fier de pouvoir compter parmi ses membres des artistes tels Stéphane Noel.

Il a longtemps considéré la photographie plus comme une passion que comme une activité temps plein. Apprise à l’IATA de Namur, la photographie fait partie intégrante de la personnalité de Stéphane Noel. Mais c’est réellement lors d’une rencontre marquante avec le photographe français, William Ropp que Stéphane a commencé à considérer sa passion de manière différente.

Son regard s’est concentré sur une très belle série de portraits d’hommes et de femmes charbonniers de Cuba, derniers représentants d’un métier éreintant. Avec respect et force visuelle, Stéphane Noel leur a rendu hommage au travers de ces images et d’un livre. De plus, le photographe pratique une technique photographique ancienne, la gomme bichromatée apprise auprès de Jean Janssis et qui exploite notamment le charbon comme colorant conférant toute la puissance à ces images.

Depuis 2009, Stéphane Noel a exposé dans plusieurs institutions internationales dont le Cultuurcentrum d’Hasselt, la Châtaigneraie ou encore lors des Rencontres photographiques d’Arles.

Il est représenté par entre autre la galerie  ArtCo art Gallery en Allemagne et par Project 2.0 à Den Haag en Hollande.

Qui est qui? avril 2015

 

IMG_3192Frédérique Janssens possède une base solide de formation, licenciée en droit, elle est également titulaire d’une licence spéciale en droit  économique et d’un diplôme de l’agrégation de l’enseignement supérieur.
Avocate depuis 1991, elle a appris les arcanes du métier au sein d’une importante association européenne d’avocats. Par la suite, elle a pu développer son cabinet personnel avec l’appui de collaborateur externes.
Passionnée par sa profession, elle a estimé nécessaire de l’allier à une pratique de professorat pendant près de 10 ans au CESA (école de promotion sociale pour éducateurs spécialisés) et , depuis 1999, après avoir enseigné le droit commercial à l’EPHEC, elle y donne aujourd’hui  cours de droit des contrats.

L’implication de Frédérique Janssens au sein d’associations humanitaires et sociales ayant pour objet la protection des enfants et la (ré)insertion de jeunes en difficulté, vient compléter sa pratique d’assistance et de défense des particuliers et des sociétés dans les litiges familiaux et commerciaux.

En complément de toutes ses activités, Frédérique Janssens s’intéresse également aux questions de l’art contemporain.

Qui est qui? mars 2015

Ollinger

Laurent Ollinger est actif depuis plus de 20 ans dans le monde de la finance, du conseil patrimonial et du Family Office. Tombé, dès son enfance, dans la marmite de « potion magique artistique » de part sa maman (Gisèle Ollinger-Zinque est Conservateur en Chef Honoraire aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique et présidente du Comité d’Authentification des oeuvres de René Magritte), Laurent est tout naturellement devenu membre du CDAC à sa création.

Diplômé d’un Master en Sciences Economiques de l’Université Libre de Bruxelles, il a rapidement complété sa formation par un diplôme d’analyste financier certifié à l’ABAF/CIAF.

Après avoir fait ses armes en tant qu’analyste financier chez Ziegler, il a occupé le poste de Senior Investment Manager pour une clientèle institutionnelle internationale au sein de Fortis Investment Management pendant près de 5 ans.

Grâce à cette base solide, Laurent Ollinger a été la cheville ouvrière du département de gestion institutionnelle et privée de Capital at Work, en tant que Directeur et Associé, pendant près de 12 ans et a pu étendre ainsi son réseau de compétence.

Fin 2012, il créa DynaCap afin de pouvoir œuvrer en tant que conseiller patrimonial indépendant en offrant des services financiers sur mesure ainsi que la coordination et la recherche de solutions financières adaptées pour une clientèle privée et professionnelle exigeante ;

Depuis 2014, il a ajouté une nouvelle corde à son arc en développant L-Sphere Management, en tant qu’Associé et Directeur financier, qui est une jeune et dynamique société d’investissements et de développement immobilier en Belgique.

Qui est qui? février 2015

CDAC-1

Christine De Naeyer est une historienne de l’art investie depuis plus de vingt dans ses domaines de prédilection, l’art moderne et contemporain, dont la photographie. Après avoir assisté le directeur et fondateur du Musée de la Photographie à Charleroi, Georges Vercheval, durant plusieurs années, elle se consacre à l’écriture d’articles et de textes pour des revues spécialisées, des livres et des catalogues. Elle signe dans le même temps le commissariat d’expositions, monographiques ou thématiques, tant en Belgique qu’à l’étranger.

Depuis 2012, elle dirige CFC-Éditions à Bruxelles, une maison d’édition dont l’objet premier vise à promouvoir l’histoire et le patrimoine culturel et artistique de Bruxelles, sa région et ses créateurs. Une maison qui possède également sa propre librairie spécialisée, Quartiers Latins, dont la programmation propose  six expositions d’artistes par an ainsi que des rencontres hebdomadaires avec des écrivains, poètes, théoriciens de l’art, philosophes, chercheurs… d’ici et d’ailleurs.

Qui est qui? janvier 2015

Véronique

Véronique Jans-van de Werve n’est pas une artiste comme les autres.
Elle a étudié l’architecture d’intérieur à St-Luc Koekelberg et au CAD à Bruxelles. Ce qui peut ressembler à un parcours conventionnel mais qu’elle a complété par une formation en Feng Shui.
Travaillant la peinture sur porcelaine ainsi que la sculpture en céramique et faïence, Véronique a développé sous le nom Funny Loo un art singulier. Nos salles de bain deviennent des oeuvres d’art sous les mains expertes de Véronique.

Elle enseigne également ses techniques sous la formule de cours. Elle apporte au CDAC toute sa joie et sa bonne humeur.

Tout le monde rêve de bien-être et de zénitude dans son habitat.

Ses compétences en architecture d’intérieur, valorisation immobilière, organisateur et décoration d’intérieur répondront à vos attentes via la mise en valeur de votre bien, l’organisation de votre habitat, l’amélioration de l’énergie de votre espace et la décoration. www.sha.maison

Qui est qui? décembre 2014

Etienne FrisqueDiplômé de Saint-Luc en publicité, Etienne Frisque a complété son parcours par un diplôme en Business Administration à HEC de (Montréal), pour faire ensuite un parcours bien rempli en marketing. A la fin des années 80, il démarre sa propre société  pour la gestion des bons de réductions. Promo-control (devenu entre temps High Co data) vit ainsi le jour.

Vers 2004, Etienne Frisque a décidé de revenir à ses premiers amours en laissant libre cours à sa créativité et en (re)devenant artiste. Des portraits aux pointillismes, des sacs en papier comme support à des oeuvres dignes des plus belles campagnes publicitaires, bref des oeuvres remplies de poésie et de beauté. Avec son procédé de création issu de l’informatique (Processing, language C+, etc), Etienne Frisque libère son art petit à petit. Ces œuvres sont visibles sur son site.

Qui est qui? novembre 2014

Arielle d’Hauterives est une femme brillante. D’une formation de styliste, elle a travaillé 10 ans dans ce domaine en créant même sa propre collection pour après s’être tournée vers la décorationn et connaître les aspects commerciaux du métier. Arielle d’Hauterives a dès lors toujours baigné dans le milieu artistique. Elle a ouvert sa galerie d’art contemporain dans le quartier bobo de Saint-Gilles entre la chaussée de Charleroi et la rue Defacqz en 2010. En constatant que la voix était peu laissée aux femmes pour s’exprimer, Arielle d’Hauterives a eu l’idée audacieuse d’axer sa galerie sur la création d’artistes féminines.
Arielle d’Hauterives n’expose qu’une seule artiste à la fois, en privilégiant des œuvres de grande taille, sur une durée de 4 à 6 semaines. Elle monte environ cinq expositions par an dans sa galerie installée dans une maison bruxelloise.