• null

    Amaury Kestens

    Avocat d’affaires, Amaury Kestens a fondé le bureau JurisNexus après avoir travaillé plusieurs années au sein d’un bureau d’avocats d’affaires américain. Accompagné d’avocats spécialisés, il assiste ses clients dans différents domaines, en particulier les cessions d’entreprises et le droit des sociétés. Mais derrière la pratique du droit, Amaury a hérité d’une véritable passion familiale : l’amour de l’art ! Ce que la justice réalise si difficilement dans la vie, l’art la réalise totalement : il rend à chacun ce qui lui est dû.

  • Roseline d'Oreye

    Roseline d’Oreye

    D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Roseline a toujours dessiné. Passionnée par l’humain, le mouvement, les couleurs, la diversité du monde, les visages, les émotions, elle s’est formée tour à tour à l’illustration, à l’infographie, à l’enseignement, au langage des couleurs, à la peinture à l’huile, à l’art-thérapie (notamment avec la méthode de Nicole Weil) et aux thérapies énergétiques.
    Après 10 ans passés à enseigner les “arts d’expression” dans une école secondaire, Roseline se consacre désormais à sa seule passion : l’art sous les formes qu’elle lui donne, à savoir, peinture, dessin, illustrations, livres, animation, histoires et thérapie. (S’)unifier pour mieux (s’)exprimer.

  • null

    Johanna Suo

    Entrepreneuse culturelle en série, Johanna a vécu à Paris et à Londres, a travaillé pour de grandes institutions culturelles internationales. Elle a créé et dirigé un projet d’exposition itinérante de grande échelle, pour le Goethe-Institut à Paris ayant aussi pour but la démocratisation de l’art. Elle est active dans le management et les politiques culturelles en dehors des activités de la galerie et membre de European Cultural Parliament.

    Avant de prendre les rennes de Tag Bxl (bientôt dénommée Arts Lab Brussels)Johanna a commencé sa carrière en tant qu’artiste des arts de la scène. Elle est venue à Bruxelles comme directrice de développement à l’agence culture & media Cumediae. Aujourd’hui, avec son espace de 210m2, elle entend bien faire de son lieu un véritable hub artistique en proposant un éventail d’activités.

  • null

    Bertrand Estrangin

    Bertrand obtient son diplôme en 1997 dans une école de commerce en France et intègre aussitôt le groupe chimique Solvay. Pendant 17 ans, il y occupe différentes fonctions au niveau corporate à Bruxelles ou en France : responsable de la communication, responsable de projets de knowledge management et responsable innovation. En 2014, il décide de quitter le monde de la chimie pour inaugurer à Bruxelles sa galerie consacrée à l’art aborigène.

    « J’ai découvert l’art Aborigène lors d’un périple aux Pays-Bas, à Utrecht, en poussant, par hasard, la porte de l’unique musée en Europe, dédié à cet art. Cette découverte est en quelque sorte une conclusion logique de mes intérêts et passions qui ont guidé ma vie. J’ai en effet beaucoup voyagé et j’ai toujours été interpellé par le nomadisme et sa pérennité dans le monde contemporain. »

  • null

    Arielle d’Hauterives

    Arielle d’Hauterives est une femme brillante. D’une formation de styliste, elle a travaillé 10 ans dans ce domaine en créant même sa propre collection pour après s’être tournée vers la décorationn et connaître les aspects commerciaux du métier. Arielle d’Hauterives a dès lors toujours baigné dans le milieu artistique. Elle a ouvert sa galerie d’art contemporain dans le quartier bobo de Saint-Gilles entre la chaussée de Charleroi et la rue Defacqz en 2010. En constatant que la voix était peu laissée aux femmes pour s’exprimer, Arielle d’Hauterives a eu l’idée audacieuse d’axer sa galerie sur la création d’artistes féminines.
    Arielle d’Hauterives n’expose qu’une seule artiste à la fois, en privilégiant des œuvres de grande taille, sur une durée de 4 à 6 semaines. Elle monte environ cinq expositions par an dans sa galerie installée dans une maison bruxelloise.

  • null

    Alexandre Pintiaux

    Possédant une formation en droit belge et international, Alexandre est un avocat spécialisé en art. Il a d’ailleurs été l’un des premiers avocats à avoir créé son blog  traitant des questions du droit de l’art belge et internationale. Il écrit régulièrement une chronique dans le supplément Mad du journal Le Soir.

    Compilant les questions juridiques mêlant le droit et l’art, Alexandre a publié en 2014 un manuel sur le droit et l’art. Sa spécialité, rare en Belgique, couvre l’ensemble du secteur culturel, du musée à la galerie, de la création au marché de l’art, du public au privé, de l’associatif au commercial. Il est également collaborateur scientifique au sein de l’Unité de droit économique de l’ULB où il participe à la recherche en droit de l’art. Actuellement associé au sein du cabinet Rulkin, il exerce ses compétences auprès d’acteurs aussi bien privés qu’associatifs.

  • null

    Alain Lacourt

    Consultant en ingénierie patrimoniale franco-belge, Alain Lacourt vous guide et vous conseille pour tous vos investissements immobiliers.
    De plus, Alain maîtrise l’ensemble des règles de fiscalité immobilière et successorale applicables tant en France qu’en Belgique.
    Son expérience il l’a gagnée depuis 1985 année où il a débuté dans le monde des affaires via le biais d’une banque privée.
    Depuis 2003 il transmet ses compétences et son savoir dans des écoles et des universités en plus de ses textes dans des manuels.
    Amateur d’art, il était tout légitime qu’Alain devienne membre du CDAC.
  • null

    Donatienne Colson

    L’art, Donatienne Colson l’a dans la peau. Artiste autodidacte, elle a su affiné sa technique picturale auprès d’artistes tels Arié Mendelbaum, Caroline Dujardin, Charlotte Vindevoghel, Dominique Goblet et d’autres encore.
    Elle possède aussi deux formations en art-thérapie et est animatrice certifiée en journal créatif.
    Après avoir exercé une carrière en tant que coach et formatrice en entreprises, Donatienne se consacre désormais pleinement à sa passion en participant notamment au parcours d’artistes de Profondsart-Limal au mois de septembre.

  • null

    Sophie Le Grand

    Sophie Le Grand fait partie de ce que l’on qualifie de professionnelle de l’art.

    Tour à tour, elle prend la casquette d’artiste peintre ou de photographe professionnelle. Ses pingouins sont d’ailleurs sa marque de fabrique. En partant du constat du réchauffement climatique, Sophie a pris possession d’un important stock de pingouins en polystyrène qu’elle personnalise.

    Mais elle peut aussi prendre le rôle d’organisatrice d’événements culturels, d’accompagnatrice de voyage ou encore guide conférencière avec sa boîte Itinéraires.

  • null

    Guy Martens

    Le docteur Martens est né en 1945 à Hasselt (Limbourg).
    Après ses études de médecine, il a suivi des cours d’histoire de l’art et d’antiquités dans différentes écoles. Depuis très jeune, il s’intéresse à l’art et commence à collectionner. Très vite, Guy Martens a consacré tout son temps libre à dénicher des objets rares et de qualité en rapport avec l’érotisme et la mythologie. Il a ouvert en 2012 un musée entièrement dédié à ce sujet dans une maison bruxelloise typique du quartier du Sablon à Bruxelles. En parallèle à sa collection s’y tiennent régulièrement des expositions temporaires.

  • null

    Olivier Rasquin

    Créateur-concepteur selon ses propres termes, Olivier Rasquin s’épanouit dans sa passion non sans une pointe d’humour. Par l’entremise de plusieurs médias, l’artiste explore les différents moyens d’expression en vue d’exprimer sa sensibilité. Intéressé par l’art pluriel, Olivier Rasquin devient tour à tour dessinateur, illustrateur, peintre, sculpteur, créateur, comédien, danseur.
    Il expose jusqu’au 9 décembre, une série de 10 toiles dans l’église du précieux-Sang à Uccle.
  • null

    Ann Lannoye

    Diplômée en architecture d’intérieur (Académie Royale des Beaux-Arts), passionnée d’art et d’architecture, Ann Lannoye débute sa carrière dans le bureau Jasper-Eyers & Partners.
    Après quelques années, elle se lance comme indépendante pour se consacrer à l’aménagement d’espaces et à la création de mobilier pour particuliers.
    Depuis février 2011, elle apporte à Area Real Estate son expérience professionnelle d’architecte d’intérieur au service des projets de promotion.

  • null

    Etienne Frisque

    Diplômé de Saint-Luc en publicité, Etienne Frisque a complété son parcours par un diplôme en Business Administration à HEC de (Montréal), pour faire ensuite un parcours bien rempli en marketing. A la fin des années 80, il démarre sa propre société  pour la gestion des bons de réductions. Promo-control (devenu entre temps High Co data) vit ainsi le jour.

    Vers 2004, Etienne Frisque a décidé de revenir à ses premiers amours en laissant libre cours à sa créativité et en (re)devenant artiste. Des portraits aux pointillismes, des sacs en papier comme support à des oeuvres dignes des plus belles campagnes publicitaires, bref des oeuvres remplies de poésie et de beauté. Avec son procédé de création issu de l’informatique (Processing, language C+, etc), Etienne Frisque libère son art petit à petit. Ces œuvres sont visibles sur son site.

  • null

    Frédérique Janssens

    Frédérique est licenciée en droit, titulaire d’une licence spéciale en droit économique et d’un diplôme de l’agrégation de l’enseignement supérieur.
    Avocate depuis 1991, elle a appris les arcanes du métier au sein d’une importante association européenne d’avocats. Par la suite, elle a pu développer son cabinet personnel.
    Passionnée par sa profession, elle a estimé nécessaire de l’allier à une pratique de professorat pendant près de 10 ans au CESA et, depuis 1999, après avoir enseigné le droit commercial à l’EPHEC, elle y donne aujourd’hui cours de droit des contrats.

    Frédérique est aussi très impliquée au sein d’associations humanitaires et sociales ayant pour objet la protection des enfants et la (ré)insertion de jeunes en difficulté.

  • null

    Michel Stavaux

    Son doctorat en droit de l’Université Libre de Bruxelles en poche, Michel Stavaux a exercé l’ensemble de sa carrière au sein de la commission européenne en tant que chef de division.

    Après un intermède en tant que conseiller en droit des conflits armés dans l’école royale militaire de Bruxelles, Michel Stavaux a décidé d’orienter sa retraite en créant sa propre entreprise, en procurant des conseils en matière de risques armés et d’évolution de régulations européennes.

    En parallèle, Michel est également auteur et publie notamment aux éditions Gallimard.

    Avec sa femme ils ont rejoint les membres du CDAC.

  • null

    Florence Cabet

    Puisant son inspiration parmi les plus grands tels Robert Rauschenberg, Jean-Michel Basquiat ou encore Kurt Schwitters, Flore joue, non sans humour, avec l’iconographie populaire. Ses créations reflètent le bouillonnement urbain qui nous entoure avec cette accumulation d’images tirées des magazines et catalogues publicitaires mais aussi ces icônes qui hantent notre esprit telle l’éternelle Marilyn tout en y apportant un questionnement sur notre société consommatrice d’images.

    Exploitant plusieurs techniques (photographie, collage, peinture), Flore a mis au point un procédé unique sous le nom du Columièrisme, alliant la lumière, l’image et le mot comme une enseigne pub.

    Doux mélange de Pop Art, de Nouveau Réalisme et de Street Art, les oeuvres de Flore sont modernes offrant une réflexion sur la société d’aujourd’hui.

  • Chantal Ripol

    Chantal Ripol

    Née à el Masnou (Barcelone), Chantal est diplomée en Beaux-Arts de l’Université de Barcelone, vit et travaille en Belgique .
    Elle a exposé depuis 1985 dans de nombreux pays, notamment en Espagne, au Luxembourg, en France et en Belgique. Elle a participé à des Salons Internationaux et depuis 2001 expose régulièrement au Sablon, à Bruxelles.

    On retrouve un fil conducteur dans ses oeuvres, ce sont les cocottes en papier (pajaritas) et les petits bateaux (barquito de papel), souvenir d´enfance qui, petit à petit, se sont imposés dans sa peinture.

    La passion de Chantal pour la couleur, ses origines au bord de la Méditerranée, la recherche dans équilibre, dans la forme et la composition, sa sensibilité poétique se traduisent dans une œuvre d’un style très personnel.

  • Jean-Pierre Jacquet

    Jean-Pierre Jacquet

    Jean-Pierre est l’ancien vice-président du Conseil des Musées de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
    Conférencier occasionnel en histoire de l’art et organisateur de rencontres sur ce sujet, il est également collectionneur et conseiller en collection d’arts actuels.
  • null

    Monique et Daniel Delatte-Agnus

    Monique et Daniel ont tous deux 64 ans. Monique est actuellement logistique manager dans une société américaine de lingerie et Daniel est jeune retraité depuis août 2017 après une carrière de près de 40 ans chez Xerox. Depuis 3 ans, ils ont décidé d’exploiter une chambre d’hôte au sein même de leur appartement.
    Le père de Daniel, petit collectionneur, lui a légué sa collection qu’il a vendue à 80 % et a racheté une autre collection répondant à leurs goûts communs.
    Ils adorent faire des mini trips au cours desquels ils visitent les musées d’art contemporain locaux.
    Plutôt amateurs d’abstrait et en particuliers de matiérisme, d’art singulier mais aussi maintenant de Street-art.

  • null

    Laurence de Failly

    Après des études en art notamment à l’ULB et un échange à la Sorbonne, Laurence a toujours baigné dans l’art. Elle a été tour à tour consultante pour la fondation Ullens, Coordinatrice d’expo à Bozar, directrice chez Rodolphe Janssen, Directrice de la Fondation Mimi Ullens et a désormais rejoint les équipes d’Excel & Co, courtier en assurance, en tant que souscripteur spécialisé en assurance d’art.

  • null

    Marianne Perahia

    Agée de 63 ans, Marianne est diplômée de l’école normale Berkendael à Bruxelles.

    Elle a suivi des formations très différentes comme  » la symbolique des couleurs en psychanalyse » pendant 10 ans, des cours de Feng Shui pendant 3ans. Tout en pratiquant de la sculpture en atelier et ensuite de la peinture depuis,une vingtaine d’années en autodidacte.

    Récemment Marianne a découvert la sculpture en papier mâché et elle crée toutes sortes de volumes allant du figuratif au contemporain.

  • null

    Damien Halleux

    Diplômé en économie du développement de l’Université de Namur, Damien est aujourd’hui manager dans une start-up qui développe et implémente des solutions d’accompagnement de la transition énergétique (smart grids, digitalisation, renouvelable etc.)

    Son énergie à lui c’est la photographie. Une passion qu’il poursuit à travers ses voyages, plusieurs projets en Belgique et au sein de l’atelier Obscura. Ses références incluent des artistes tels Martin Parr ou Duane Michals.

    Damien a suivi un cycle d’Initiation à l’histoire de l’art à l’Ecole du Louvre de Paris et s’intéresse également au cinéma , à l’architecture et à la sculpture contemporaine. Il pratique régulièrement la plongée et la photo sous-marine ainsi que la course à pied (semi-marathon, marathon).

  • null

    Natascha Mehlhop

    Historienne de l’art et avocate diplômée, Natascha  a ouvert sa propre agence immobilière au Sablon NMB après avoir tenu une galerie d’art.

    Allemande elle a choisi de se poser à Bruxelles, ville qu’elle adore. Elle y habite depuis 10 ans.

    Son dynamisme, son entrain ne pouvaient que la conduire à suivre les activités du Cercle d’art contemporain.

  • null

    Maxime Paran

    L’économie n’a plus de secrets pour Maxime. Avec un bagage solide acquis lors de ses études, Maxime s’est formé au sein de la Banque ING. Après y avoir occupé plusieurs postes, il est actuellement Directeur Debt Capital Markets- Originator.

  • null

    Rosamund Reuter

    Rosamund est anglaise, psychologue clinicienne spécialisée dans les thérapies d’enfants.

    Après 15 ans de vie en Asie, elle continue à beaucoup voyager, s’intéressant à découvrir et à soutenir des projets en Birmanie.

  • null

    Etienne Reuter

    Licencié en droit, Etienne est luxembourgeois. Il a poursuivi une longue carrière dans les institutions européennes qu’il représentait dans les missions diplomatiques à Hong Kong et à Tokyo.
    En 2010 il a fondé une agence de conseil spécialisée dans le droit européen et les relations Europe-Asie.
    Il fait des fréquents voyages en Asie avec son épouse Rosamund avec laquelle il partage une curiosité passionnée pour l’art contemporain.

  • null

    Stéphanie Dibling

    Diplomée en droit à UCL, Stéphanie Dibling est avocate depuis 2012 au Barreau de Bruxelles au sein de l’association Renchon, van Caster et associés.

    Elle est aussi depuis 2015 juriste au sein du planning familial de St-Gilles.

  • null

    Laurence Darquennes

    Grâce à son diplôme en marketing à la Vlerick Business School de Gand, Laurence a travaillé au sein de grandes entreprises telles Bongrain, Batenborch et actuellement Martini-Barcardi.

    Elle est désormais la responsable de la marque de champagne Piper-Heidsieck.

  • null

    Roxane Driessens

    Diplômée en langues et littérature, Roxane a plus d’une passion à son arc. L’équitation, la littérature, elle ne pouvait dès lors que s’épanouir au sein de la Chapelle musicale Reine Elisabeth et de son Cercle Chapel. Elle s’y occupe de tout le suivi commercial et administratif au côté de la directrice Hélène Lamblin.

  • francoise florent

    Françoise Florent

    Sociologue de formation, Françoise a toujours été passionnée par l’art et son histoire.
    Par le biais de son travail, elle a eu l’occasion d’organiser à de nombreuses reprises des événements culturels visant à faire connaître des écrivains, des sculpteurs, des photographes, des peintres, et autres artistes méconnus en Belgique, en particuliers ceux originaires de la république d’Haïti et de divers pays d’Afrique.
    Ces événements ont dans la plupart des cas été organisés en partenariat avec des ONG, des Centres Culturels ou diverses des associations.

    Les hobbys de Françoise sont : la sculpture sur terre, la photographie, le jardinage, la marche, et les voyages en trek.

  • null

    Joël Moens de Hase

    A bien y regarder, vous avez face à vous moultes détails d’une femme. Une poésie, une douceur, un amour de la femme, et de l’humour constituent les éléments clés de lecture des photomosaïques conçus depuis 2011 par l’artiste Joël Moens de Hase. Remarqué aussi bien par le public national, et international, l’artiste expose régulièrement ses oeuvres aussi bien  dans les galeries que lors de foires.
    Avec cette version contemporaine du pointillisme, cet artiste ne cessera de vous surprendre.

  • null

    Cécilia Shishan

    Cécilia est diplômée de la Cambre en Arts plastiques en dessin et peinture. Artiste peintre figurative et abstraite contemporaine, ses thèmes de prédilections sont actuellement celui de l’enfance et ses souvenirs ainsi que le Chaos : l’ordre et le désordre.

    En fonction du thème sur lequel elle travaille, Cécilia utilise des medium différents qui viennent compléter et adapter son propos, que ce soit au travers du dessin, de la photographie, des installations, de la peinture…

  • null

    Claudine Delsart

    Psychologue et psychanalyste, Claudine Delsart exerce aussi bien en pratique privée ainsi qu’à l’Unité de crise et d’urgences psychiatriques des Cliniques Universitaires St-Luc

    Claudine Delsart s’intéresse à l’art, elle a d’ailleurs rédigé son mémoire sur la peinture et la musique.

  • patricia vaerewyck

    Patricia Vaerewyck

    Passionnée d’art sous toutes ses formes (œuvres d’art, musique, décoration, écriture , lecture etc.. ), Patricia est mélomane et curieuse de découvrir l’histoire de l’art (art moderne et contemporain).
    Patricia collectionne aussi les œuvres d’art moderne.
    Elle adore découvrir la France en parcourant en voiture (ou train)
    des régions dépaysantes, en dénichant des chambres d’hôtes conviviales, dont certains propriétaires sont devenus des amis.
    Sa retraite est bien remplie par ses 6 petits-enfants et l’art qu’elle leur transmet petit à petit.
    Patricia adore les bons restos et est enchantée des soirées art – restos organisées par Stéphanie.
  • Stéphanie Poppe

    Stéphanie Poppe

    Historienne de l’art et journaliste passionnée de littérature et d’architecture, Stéphanie a grandi dans une famille de collectionneurs d’art et d’amateurs d’architecture. L’écriture et la traduction ont été le fondement de sa jeune carrière. Aujourd’hui, elle se spécialise dans l’écriture multilingue pour le monde de l’art et de l’architecture.

    Une longue histoire familiale dans l’industrie textile et une prédilection pour la broderie ont également laissé leur empreinte. On peut presque dire que l’art a tissé la toile de sa vie. Depuis 2014, elle développe son propre style artistique, un processus continu dans lequel elle étudie la fluidité des formes dans un environnement prédéfini.

  • Merz Georges

    Georges Merz

    La famille Merz a organisé le transport de biens depuis plus d’un siècle.
    A la fin de ses études, Georges Merz a tout d’abord continué à développer la société familiale dans les domaines du “General Cargo” et de l’agence en douane dans plusieurs succursales belges.
    Dans les années 1980, il a progressivement concentré et spécialisé ses activités professionnelles dans deux niches pour, depuis 1992, se consacrer exclusivement aux mouvements nationaux et internationaux d’oeuvres d’art et à l’expédition de matériel belge d’exposition vers des foires et salon professionnels à l’étranger. Sa passion et son expérience vont à toutes les opérations qui requièrent une attention particulière et des soins adéquats, avec une discrétion maximale.

  • Lafond Petra

    Petra Lafond

    Originaire du Canada, Petra a fait ses études en histoire de l’art à l’université Bordeaux 3 puis à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où elle a écrit son mémoire sur les relations entre l’art de l’installation et son impact sur les pratiques curatoriales dans les grandes institutions.

    Elle représente la galerie MLF établie depuis avril 2016 rue de l’abbaye et qui dès sa première année de présence bruxelloise, faisait partie d’ArtBrussels. L’antenne mère de la galerie se trouve à Rome. Présents dans de nombreuses foires, la galerie ose des scénographie et des expositions très pointues. Elle vient d’ailleurs de concevoir entièrement une exposition à la galerie sur la peinture sans toile.

  • Nathalie Errard

    Nathalie Errard

    Nathalie, diplômée de Telecom Management, est depuis 2012 la directrice des affaires européennes et OTAN chez Airbus.
    Nathalie a commencé sa carrière, en 1995, comme auditeur chez Price Waterhouse avant de rejoindre, en 1998, l’équipe fusions-acquisitions d’Aérospatiale. Entrée en 2000 chez Thomson/Technicolor, elle a occupé diverses fonctions dans cette entreprise en fusions- acquisitions et business développement en France et aux États-Unis et a été responsable de l’audit interne du groupe pour l’Europe et l’Asie. Elle était, de 2005 à 2008, responsable des relations avec les investisseurs et les analystes au Royaume-Uni, en France et en Europe du Sud pour Airbus puis directrice de la communication financière du groupe de 2008 à 2012.

  • Virginie Civrais

    Virginie Civrais

    Virginie Civrais a étudié l’Economie et est diplômée de l’Ecole du Louvre à Paris. Elle vit en Belgique depuis 1994. Elle a débuté sa carrière professionnelle dans le secteur privé avant d’occuper diverses fonctions économiques et culturelles dans les secteurs du théâtre, de la danse, de l’audiovisuel et de la littérature au Botanique à Bruxelles. Elle fut Secrétaire générale du festival de musique contemporaine Ars Musica, et occupa ensuite la direction culturelle de Prométhéa, association chargée du développement du mécénat d’entreprise dans le domaine des Arts et du Patrimoine. Depuis octobre 2009, elle est à la tête de St’art, fonds d’investissement créé à l’initiative de la Région Wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour encourager le développement des PME actives dans les secteurs des Industries culturelles et créatives.

  • Christoffel Pascale

    Pascale Christoffel

    D’une famille de joailliers, Pascale suit naturellement une formation en dessin et création de pierres précieuses à Paris et à Bruxelles ce qui démarrera une carrière internationale en orfèvrerie.
    Le besoin d’une relation plus sensuelle à la matière s’impose à elle et marque le début de sa carrière artistique en 1989 par une technique de collage, pigment et travail sur bois à la mémoire des Anciens, inspiré par les maîtres et leurs élèves du 18 et du 19ème, principalement des écoles italiennes et françaises.
    Sa participation à de multiples expositions foires et salons en Europe rencontrent immédiatement un vif succès de la part du public.
    En 2015, Pascale rencontre la liberté de la peinture à l’huile. Deux ans plus tard, Pascale décide d’ouvrir un atelier dirigé de peintures contemporaines.

  • Viviane Cangeloni

    Viviane Cangeloni

    Plasticienne, peintre, dessinatrice, elle s’initie aux arts plastiques à partir de 1973 à Londres et s’installe ensuite à Bruxelles où elle poursuit sa formation en peinture à l’Ecole Nationale des Arts Visuels de la Cambre.

    Un séjour artistique à New York et plusieurs phases de travail pictural en Allemagne marquent sa recherche plastique ainsi qu’un travail sur soi dans le domaine de développement personnel. Ce qui le conduit à écrire de nombreuses articles sur l’homme et le symbolisme qui l’habite tout au long de sa quête de sens.

  • Benjamin Debacker

    Benjamin Debacker

    Associé et administrateur délégué au Bureau Claisse, bureau d’architecture dont les maitres mots sont simplicité, modernité, convivialité. Bureau qui a une équipe pluridisciplinaire visant l’élaboration de projets créatifs et performants, composée d’architectes, ingénieur en stabilité, ingénieur en techniques spéciales, ingénieur en acoustique, ingénieur architecte contrôle sécurité, quantity surveyor, géomètre, écrivain, économiste, avocat spécialisé en droit du bâtiment. Des artistes conceptuels pour compléter le caractère des bâtiments par une intervention artistique.
    Actif également au sein de l’association Un Voilier contre le Cancer.

Témoignages